Corps et Esprit

Année
2013
Description

 

Aluminium et acier

6¨X 2,5¨

Avril 2013

Trois volutes d’aluminium disposées dans un cube fait de tiges d’acier pivotant sur une colonne d’acier reposant sur un socle de ciment

 

INTERPRÉTATION :

L’esprit humain a t’il besoin de l’ancrage du corps? Que serait l’enveloppe charnelle sans l’esprit qui l’habite? Le projet, «Corps et Esprit», semble tout d’abord essentiellement formel et sans propos. Toutefois, on peut y lire une description de la condition humaine marquée par l’existence concomitante du Corps et de l’Esprit. Formes autonomes et pourtant si intimement liées. Les deux faces d’une même pièce. Le Corps prend racine dans la gravité du poids de l’homme et l’Esprit qui veille, plane à travers la réalité. Le cube, fait de tiges d’acier, est une prison illusoire, sans mur, traversé par des volutes d’aluminium. Telles des pensées-émotions qui peuvent s’exclurent du cadre corporel et phénoménologiquement se déplacer comme elles le veulent. Histoire de codépendance : les volutes ont besoin du cadre pour prendre leur envol dans l’espace. Le cube, quant à lui, perd son opacité et déploie ses ailes à travers les lamelles qui le traversent. Ce n’est pas le récit du dompteur et de l’animal sauvage mais bien de deux réalités qui s’unissent, une porte ouverte , une invitation pour la danse de la vie. Le projet «Corps et Esprit» est une installation participative et expérientielle où le spectateur est convié à parcourir un dispositif illustrant le concept même présenté dans l’œuvre. Tout d’abord, avant de voir la pièce centrale, le visiteur doit imaginer sa propre version de l’œuvre à l’aide de consignes simples. Peu lui est donné : le concept, les matériaux et les formes utilisées. À lui de se faire sa propre sculpture. Après avoir complété ce jeu «d’Esprit», il pourra visiter le «Corps» de la sculpture et être à même de comparer son projet avec celui proposé. Cependant, pour entrer dans la pièce d’exposition il a l’obligation de passer par la porte-simulacre, symbole intangible de l’enfermement illusoire de l’esprit dans le corps. C’est à travers l’ensemble de ce parcours que la nature chaotique, aléatoire et indicible de l’Esprit s’exprime et que sa relation avec le Corps se traduit.

 

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire