Vers une esthétique relationnelle du Présent-Passé

Année
2011
Description

 

10 Photographies

Novembre 2011

Photographies de projections d’anciennes photos familiales de gens qui ne sont plus et avec lesquelles interagit une danseuse.

 

 

INTERPRÉTATION :

Explorer le processus de création tapi derrière le lien que l’homme établit entre le passé et le présent. Exposer les nouvelles significations qui jaillissent de cette dialectique.

Comment débusquer ce formidable réservoir de création qu’est la mémoire du passé qui nous permet de lancer des ponts avec le contemporain ? En provoquant un tête-à-tête entre la représentation de ce qui a été et le créateur d’images dans l’aujourd’hui.

En catalysant par un modèle vivant l’énergie d’un nouveau sens qui émerge du rapport fugace avec le passé. À défaut d’un nouveau sens, les images qui suivent demeureront la trace de cette rencontre, comme une radiographie d’une éphémère contraction du temps

Se munir d’images. Des images de personnes qui ne sont plus du temps présent. Des personnes affligées de leur époque, tant dans leur corps que dans leur âme.

Projeter ces images sur un corps. Un corps jeune, rempli de son orgueil de contemporain. Un orgueil plein d’avenir. Laisser émerger l’impression. Susciter son expression et capter son éclat.

Dans l’espace du temps, les images s’amalgament les unes aux autres. Les récits se fracassent sur la mince vapeur du temps d’une vie. Le passé, le présent et le futur s’inscrivent dans un même bloc indifférencié, vaste et infini. Certaines rencontres fortuites traversent la flèche du temps pour créer de nouveau monde.

 

 

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire