Sans titre

Année
2018
Description

Céramique et lumière

4 X 4 pieds

2018

 

Interprétation

Un point de vue sur la matière dans le cadre du dialogue éternel entre la prétention d’Homo Sapiens à vouloir modifier le monde et l’infinité de l’univers qui absorbe tout.

 

L’artiste Homo Sapiens a la prétention de s’approprier la matière et de la faire passer du monde de la nature à celui de la culture.

Exercice futile, parce que la matière reste attaché avec entêtement à son essence naturel. Quant à l’humain, lui, il ne peut s’envisager à l’extérieur de sa culture, fruit de son imaginaire.

Le tas est l’image qui exprime le mieux la solidarité des éléments qui la compose. Par son obstination archétypale de forme, il gardera toujours la mémoire de la matrice d’où il est issu.

Le cercle de lumière est la représentation du monde virtuel et imaginaire de la culture duquel la matière peut entrer et sortir à son gré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire